Panier

Comment éliminer les parasites de votre jardin ?

Share on facebook
Share on pinterest
Share on email

Jardin potager et huiles essentielles

Les huiles essentielles sont bien connues pour leurs propriétés pour la santé, le bien-être, les soins beauté, la cuisine, mais savez-vous qu’elles peuvent être tout aussi efficaces pour protéger votre jardin ?

Leurs propriétés diversifiées permettent de prévenir et de traiter certains maux qui affectent les plantes. Elles sont également efficaces pour lutter contre les insectes. Leur emploi est idéal pour éviter l’utilisation de pesticides de synthèse.

De plus, la production des huiles essentielles elle-même est moins polluante puisque cela ne demande que des plantes et un alambic, il n’y a donc pas de synthèse chimique complexe à base de pétrole.

Autre avantage de l’utilisation des huiles essentielles : elles sont rapidement biodégradables (certaines plus que d’autres).

On peut ainsi utiliser certaines huiles essentielles à titre de traitement naturel au potager, pour lutter contre les parasites et les maladies.

Certaines huiles essentielles sont utilisées dans le jardin comme répulsifs. Leurs composants actifs permettent de prévenir les invasions de parasites et d’insectes évitant ainsi leur prolifération dans le potager.

Les esters sont notamment efficaces pour faire fuir les ravageurs. Les parasites comme les acariens et les nématodes ne supportent pas non plus les lactones qui empêchent leur développement sur les végétaux.

Elles peuvent être des armes dissuasives contre les insectes nuisibles et, dans la mesure où ces insectes transportent maladies, virus et bactéries, les huiles essentielles agissent du coup comme une forme de protection ou de « médecine préventive » pour votre jardin.

Utilisez notre formulation simple pour sauver vos légumes des insectes affamés et autres bestioles – aucun produit chimique n’est requis. Vous verrez à quel point les huiles essentielles peuvent être efficaces dans vos espaces extérieurs ! Assurez-vous simplement de bien laver tous les produits après la récolte avant de les manger.

Ce mélange puissant d’huiles essentielles va tuer la plupart des insectes nuisibles du jardin ainsi que leurs œufs et leurs larves.

L’huile essentielle de menthe poivrée

Excellent insecticide naturel, d’une grande utilité au jardin, l’huile essentielle de Menthe Poivrée est particulièrement adaptée grâce à ses molécules de menthol et de menthone.

Ces molécules vont tuer et repousser les rongeurs et de nombreux insectes : pucerons, fourmis, punaises, araignées, puces, pour n’en nommer que quelques-uns, sans oublier les  chenilles défoliatrices.

L’huile essentielle de romarin

L’huile essentielle de romarin est un répulsif naturel puissant contre les moustiques et de nombreux autres insectes nuisibles aux plantes potagères.

Elle est également excellente pour dissuader les larves d’insectes comme la chenille de l’arpenteuse du chou qui peut facilement détruire des cultures entières de laitues, tomates, concombres, melons et même certains légumes-racines.

Très aromatiques, les chefs cuisiniers adorent utiliser le romarin en cuisine… autant que les insectes le détestent.

L’huile essentielle de clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle contient un phénol aromatique, dont l’odeur forte est caractéristique : l’eugénol.

Ce principe actif perturbe les récepteurs olfactifs des insectes, qui s’éloignent en sa présence ou sont éliminés. Elle demeure longtemps sur la surface et évitera donc le retour prématuré des insectes.

Aux propriétés parasiticides très puissantes, elle est ainsi considérée comme un insectifuge généraliste et fait donc partie des huiles essentielles les plus sollicitées en tant qu’insectifuge, en maraîchage ou en arboriculture, du fait de son large spectre d’action, contrairement à certaines huiles essentielles qui ciblent des parasites ou des insectes en particulier.

Spray antiparasitaire de jardin

Ingrédients :

Ustensiles :

  •  Flacon pulvérisateur de 1 litre
  1.  Mélangez les huiles essentielles et le savon à vaisselle dans le vaporisateur. Remplissez le reste de la bouteille d’eau distillée et secouez doucement pour bien mélanger
  2.  Pulvérisez sur les feuilles des plantes ciblées par les ravageurs.
  3.  Répétez fréquemment, surtout après la pluie ou un arrosage.

Remarque : faites toujours un test sur une petite partie de la plante avant de pulvériser toute votre culture. Il vaut mieux prévenir que guérir. Aussi, évitez de pulvériser pendant la chaleur de la journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.