Panier

Découvrez les huiles essentielles (vidéo)

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

Démarrer avec les Huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes puissants d’une extraordinaire efficacité pour la santé et le bien-être. En les combinant, il est possible de mettre au point des synergies aromatiques inédites pour le renforcement des défenses immunitaires, la relaxation, la stimulation de l’organisme, le soulagement des douleurs articulaires et musculaires, l’atténuation de l’effet “peau d’orange”, etc.

Les huiles essentielles s’utilisent dans des compositions à diffuser dans l’atmosphère, dans des produits de beauté, dans des huiles de massage, dans le bain ou même en cuisine. Bref, elles sont partout.

Quels sont les bienfaits/propriétés des huiles essentielles ?

Présentation HEIls sont nombreux et variés. Les huiles essentielles peuvent soulager les maux de la vie quotidienne,. Elles opèrent de manière préventive en stimulant le système immunitaire afin que l’organisme lutte plus efficacement contre les infections bactériennes et virales. Elles peuvent être utilisées pour le bien-être, les soins du corps et des cheveux. Elles entrent dans un grand nombre de spécialités pharmaceutiques, les cosmétiques, les produits d’entretien de la maison ainsi que pour parfumer les plats cuisinés ou les boissons.

Les propriétés des huiles essentielles sont multiples : anti-infectieuses, expectorantes, mucolytiques, antihistaminiques, antispasmodiques, analgésiques, calmantes, anxiolytiques…

  • Propriétés hormono-régulatrices : comme les œstrogènes, la cortisone, …
  • Propriétés vasculaires : phlébotoniques, lymphotoniques, anticoagulantes, fibrinolytiques, antihématomes, hémostatiques, hypotensives, …
  • Propriétés digestives : eupeptiques, carminatives, cholagogues et cholérétiques, …
  • Propriétés dépuratives : antitoxiques, antivenimeuses, antirhumatismales, stimulantes ou apaisantes…

Ainsi, l’huile essentielle de thym en solution aqueuse à 5% détruit le streptocoque en 4 minutes, le staphylocoque en 4 à 8 minutes et le bacille de la tuberculose en 30 à 60 minutes.

Comment les huiles essentielles sont-elles extraites ?

Présentation HEDistillation à la vapeur  d’eau

L’huile essentielle est issue d’une plante aromatique par un procédé de distillation à la vapeur d’eau.

On soumet la plante à un flux de vapeur d’eau, que l’on fait condenser en réfrigérant. L’eau, chargée en molécules aromatiques, s’écoule ensuite.

Après décantation, l’huile essentielle, plus légère, surnage. Il ne reste plus qu’à la prélever. En dessous, on trouvera l’eau florale (l’hydrolat de la plante)

Extraction par pression à froid

Certaines huiles peuvent être extraites par pression à froid du zeste sous un courant d’eau continu. L’huile essentielle est ensuite séparée de l’eau par centrifugation décantation.

C’est le procédé utilisé pour tous les agrumes.

Notez enfin que plusieurs parties de la plante peuvent être distillées : le bois, la feuille, la branche, la racine, la tige, l’écorce, le zeste, la fleur….

Présentation HEQue signifie le terme H.E.B.B.D. ?

Huiles Essentielles 100% pures et naturelles, Botaniquement et Biochimiquement Définies (H.E.B.B.D.) :

– Cette mention garantie que l’huile essentielle ne comporte aucune autre substance que celle issue de la plante. Qu’elle n’est pas modifiée ou diluée, non déterpénée, rectifiée ou reconstituée.

– Chaque huile essentielle est issue d’une variété botanique définie, clairement identifiée. On parle aussi d’huile essentielle chémotypée.

Quelles sont les différentes utilisations des huiles essentielles ?

Santé : les huiles essentielles sont redoutablement efficaces pour soulager les petits bobos du quotidien. Elles sont particulièrement efficaces pour soigner les plaies et lutter contre les infections provoquées par les virus, les bactéries, les parasites et les champignons.

Elles soulagent les maux de tête, la toux, les troubles respiratoires (asthme, bronchite, sinusite) et digestifs.

Elles sont employées pour traiter les troubles du sommeil (insomnies) et la fatigue.

Bien-être : certaines huiles essentielles possèdent des vertus relaxantes et apaisantes.

Elles aident à se sentir bien, être zen, être en forme.

Beauté : certaines huiles essentielles riches en propriétés cosmétiques peuvent entrer dans la préparation de vos produits cosmétiques « maison ». Comme actif cosmétique pour les soins de la peau, les cheveux, parfumer vos produits. Mais aussi en parfumerie.

En cuisine : utilisées à chaud ou à froid, les huiles essentielles apportent une saveur raffinée et subtile à vos huiles, plats ou desserts.

Maison : ajoutez des huiles essentielles anti-bactériennes dans vos produits d’entretien ménager “fait-maison” pour désinfecter ou détartrer vos WC, assainir l’atmosphère, parfumer la maison, les poubelles, vos sols ou surfaces, pour la lessive, faire fuir les insectes, lutter contre les acariens, pour une action anti-mites….

Quels sont les modes d’utilisation des huiles essentielles ?

Présentation HELa diffusion : les huiles essentielles libèrent dans l’air ambiant des microparticules d’huiles essentielles. Outre leurs actions thérapeutiques, diffusées dans l’atmosphère elles éliminent les odeurs désagréables (tabac, cuisine…), revitalisent l’air ambiant et apportent des ions négatifs.

Voie orale, ingestion : elles s’utilisent avec plus de précautions et nécessitent un avis médical. On dépose une goutte d’huile essentielle pure sur la langue. Ou bien diluée, on utilise un support (sucre, miel, mie de pain, comprimé neutre, poudre d’amande, gélules, capsules…). Il faut toujours fortement diluer les huiles essentielles de qualité “alimentaire” avant de les ajouter pour parfumer un plat ou pouvoir les ingérer en tant que complément.

L’inhalation sèche : on place quelques gouttes sur un mouchoir et on respire.

L’inhalation humide : on place quelques gouttes d’huile essentielle (pas plus de 10 gouttes) dans de l’eau chaude et on respire la vapeur d’eau.

Le bain : les huiles essentielles n’étant pas solubles dans l’eau, il faut les mélanger dans un émulsifiant, du gel lavant ou du lait avant de les verser dans le bain. Ne pas dépasser la dose de 10 gouttes par bain et ne pas rester plus de 20 minutes. Ajouter votre préparation aromatique juste avant de vous glisser dans l’eau.

Application cutanée (friction/massage) : diluées dans une huile végétale ou une crème hydratante neutre et appliquées sur la peau, les huiles essentielles pénètrent les tissus et irriguent le corps par le sang. Ce qui permet de soigner les problèmes autant cutanés qu’internes. Dans de rares cas, certaines huiles essentielles peuvent s’utiliser pures sur une surface cutanée limitée.

Association d’huiles essentielles

Les huiles essentielles, lorsqu’elles sont associées entre-elles, renforcent mutuellement leurs principes actifs. Il est donc intéressant, dans certains cas, de les associer afin d’obtenir une synergie et une potentialisation de l’effet recherché. Ne dépassez pas toutefois 3 ou 4 huiles essentielles pour ne pas risquer de provoquer des antagonismes.

Pour la diffusion dans l’atmosphère, les associations créent des parfums inédits.

Bien conserver les huiles essentielles

Les huiles essentielles se conservent plusieurs années et certaines se bonifient avec le temps (à l’exception des huiles essentielles extraites des zestes d’agrumes qui ne se conservent pas plus de 2 ans). Très volatiles par nature, elles peuvent rapidement perdre leurs propriétés. Pour bien les conserver :

– Fermer les flacons après usage car les arômes s’évaporent dans l’atmosphère ;

– Garder les flacons à l’abri de la lumière et de la chaleur ;

– Conserver au frais les huiles essentielles d’agrumes (citron, orange etc.) et maximum 2 ans après leur date de fabrication ;

– Ne pas coucher les flacons pour que les huiles essentielles ne restent pas en contact trop prolongé avec le compte-gouttes en plastique (elles ont une action corrosive sur le plastique).

En cas d’accident

– Une goutte d’huile essentielle vient de tomber dans vos yeux, ou une huile essentielle dermocaustique vous « brûle » la peau, appliquez de l’huile végétale. En cas de complication consultez un médecin.

– Vous venez d’ingérer une huile essentielle accidentellement qui vous occasionne des douleurs ? Ne vomissez pas, ne buvez pas de lait, avalez 3 ou 4 cuillères à soupe d’huile végétale ou absorbez du charbon végétal (au fort pouvoir absorbant) et contactez le centre antipoison le plus proche ou appeler un médecin. En cas de réaction plus grave (nausées, vertiges, etc…), allez aux urgences.

– Vous avez des démangeaisons ou vous faites une allergie suite à l’application d’une huile essentielle ? Déposez sur la zone concernée une huile végétale apaisante. En cas de complication consultez un médecin.

Les must have dans sa trousse de secours ?

Vous souhaitez avoir une petite trousse d’huiles essentielles adaptées à toute la famille et pour les bobos du quotidien ? Notre sélection des 11 huiles essentielles indispensables à avoir :

  •  La Lavande vraie (ou officinale)
  •  Le Ravintsara
  •  L’Eucalyptus radié (ou officinal)
  •  Le Tea-tree (Arbre à thé)
  •  L’Hélichryse italienne
  •  La Menthe poivrée
  •  Le Laurier noble
  •  Le Basilic exotique
  •  La camomille romaine
  •  Le Géranium rosat
  •  Le Citron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.